Accueil Accessoires La cigarette électronique : 4 choses à savoir

La cigarette électronique : 4 choses à savoir

0
cigarette électronique

Tant de clichés, de chiffres, et d’informations supplémentaires, le sujet de la cigarette électronique n’est plus un secret, et les recherches et les études se suivaient l’une après l’autre pour nous révéler cette invention tant réputée. Les composants, le DIY, les arômes des liquides, l’anatomie, on sait tout. Mais… qu’est-ce qu’il pourra encore nous surprendre concernant la vape ? Un petit voyage pour les intellos dans ce qu’on ne sait peut-être pas sur la cigarette électronique.

Avant Hon Lik, c’était en 1963 !

Connaissant un succès flagrant depuis quelques années partout dans le monde. On a tendance à penser que cette invention est très récente. Mais non ! L’histoire de la vape est beaucoup plus ancienne.

Souvent associée au pharmacien chinois Hon Lik, vous serez surpris de découvrir que le premier prototype de l’e-cig remonte à plus de 50 ans en arrière ! Mesdames et messieurs faites la connaissance de Herbert A Gilbert. Le premier inventeur qui avait déposé un brevet du concept général en 1963. Une invention qui ne fut jamais commercialisée à l’époque suite au manque des moyens technologiques ainsi qu’à l’absence des rapports sanitaires qui révèleraient la nocivité du tabac. En gros, l’invention a été beaucoup trop en avance pour son temp. Salut Herbert l’avant-gardiste !

Maintenant, et par fidélité à son inventeur « officiel » Hon Lik, la majorité écrasante des vapes distribuées autour du monde sont fabriquées en Chine.

Vers une cigarette électronique féminine :

L’utilisation de la cigarette électronique peut être associée à des certains préjugés, on voit d’avantage le coté masculin de cet outil. En passant devant la vitrine d’une boutique de cigarettes électroniques, on est vite effrayées par l’esthétique de l’appareil !  Encombrante et « brutale », on a parfois l’impression que c’est une arme à feu camouflée.

Mais depuis quelques temps la e-cigarette se fait une peau neuve, la taille et la couleur sont innovées en toute élégance. Les derniers kits des cigarettes électroniques ont subi un relooking bien apprécié. Une ergonomie repensée, plus légère, plus colorée. Fine et sublime. On trouve des cigarettes électroniques habillées en rose fuchsia, rouge passion, ou encore en purple.

Cette alternative numéro 1 des cigarettes brûlantes conquiert les cœurs et les doigts des vapoteuses qui se multiplient de plus en plus. Pas de goudron, pas d’odeur désagréable. Un design subtil et raffiné. Bref, tous les moyens pour préserver sa féminité jusqu’au bout des doigts !

95% moins de nocivité que le tabac !

Innocuité, absence des composants cancérogènes. On le sait tous. Mais quel chiffre exact parmi tous ces chiffres qui circulent sur Internet ? Le dernier rapport de Public Health England montre que la vape est au moins 95% moins nocive que le tabac. College royal enfonce le clou et précise que les risques à long terme associés à la e-cigarette ne devraient pas dépasser 5% des risques qui sont associés au tabac fumé.

Ces chiffres ont été rappelés par environ 8 associations avec une demande à l’ex-ministre de la santé Marisol Touraine pour participer au premier sommet de la vape. En vain.

Avec la cigarette électronique, pas de dépendance !

Oui, avec la vape le danger de dépendance est moins fort, la nicotine arrive dans le sang doucement, vous tirez typiquement une fois toutes les 5 minutes, votre corps assimile donc la nicotine comme un substitut nicotinique plutôt qu’en shoot comme le fait avec la cigarette brûlante.

C’est pour quand la commande de votre vape personnelle ?

Quitter la version mobile